Quelle stratégie opter pour les obligations à taux fixe?

Les obligations retrouvent-elles un intérêt dans une stratégie de diversification de son épargne ? Avec la remontée des taux d’intérêt, les obligations nouvellement émises retrouvent des couleurs et peuvent sembler plus rémunératrices. Alors quelles stratégie d’obligation à taux fixe choisir ?

Une obligation est un type de titre de créance émis par une entreprise ou une organisation gouvernementale. Cette valeur mobilière permet aux entreprises, et aux collectivités, de lever des fonds, en échange de l’engagement de rembourser le capital emprunté avec intérêts, à l’échéance. Les investisseurs qui achètent des obligations sont en quelque sorte des prêteurs pour l’entité émettrice. Ils prêtent un capital et reçoivent, en contrepartie, des intérêts réguliers jusqu’à la date d’échéance de l’obligation. La durée de ces obligations est d’une dizaine d’année, dans la grande majorité des cas.

L’obligation, un placement largement oublié

Les obligations sont généralement considérées comme des investissements à revenu fixe, car les taux d’intérêt et les paiements d’intérêts sont généralement fixes.

Mais voilà, ces dernières années, les taux ont très fortement baissé. Les grandes banques, principales émettrices d’obligations auprès des particuliers avaient de plus en plus de difficultés à proposer des obligations avec des taux inférieurs à 1 %, sur des durées longues. Les épargnants se sont plus tournés vers les marchés financiers, proposant des perspectives de plus-values intéressantes.

Un taux à 1 %, sur 10 ans, ne permet clairement pas de se protéger contre l’inflation. Dans le même temps, les intérêts étant versés, et donc non capitalisés (contrairement à un livret d’épargne), la rémunération est encore réduite.

A lire, sur le même sujet:  Dans quels domaines investir?

Ces obligations, émises avec un très faibles par les entreprises, mais aussi les états, expliquent, en partie la baisse des fonds en Euro des contrats d‘assurance-vie.

Une hausse des taux dont profitent les obligations

Mais voilà, depuis 2022, les taux ont fortement augmenté. Entre les taux directeurs et l’inflation, cette hausse des taux a rapidement impacté le taux de rémunération des différents livrets réglementés, pour commencer, puis des différents placements comme les obligations.

Aujourd’hui, des banques proposent des obligations à 4,5 % brut. Ce qui semblait improbable, il y a encore quelques mois. Alors, que faire ? La question se pose, comparée à d’autres placements.

Aujourd’hui, les taux des fonds en Euros sont bas, et risquent de le rester encore quelques années. Pour des épargnants recherchant un placement sécurisé et stable, un taux à 4,5 % brut peut donc sembler intéressant.

La question qui se pose alors est la suivante : L’inflation va t-elle encore augmenter et les taux suivre ?

En effet, si les taux continuent d’augmenter, une obligation à 4,5 % peut vite se retrouver dépassée par les différents livrets bancaires et de nouvelles obligations. Une telle situation pourrait avoir un impact sur la garantie de votre capital, en cas de revente, et sur votre revenu réel. Mais personne ne peut lire dans l’avenir.

En conclusion, le plus sage est peut-être de rempli ses différents livrets réglementés et de souscrire quelques lignes d’obligations, ensuite. Tout en gardant bien à l’esprit que la règle d‘or, en épargne, est de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

A lire, sur le même sujet:  Quels sont les meilleurs placements pour préparer sa retraite ?

Pourquoi les taux d’intérêts ont-il un impact sur les obligations ?

Essayons de comprendre l’incidence des taux d’intérêts sur les obligations. Lorsque les taux d’intérêt augmentent, la valeur des obligations déjà émises, qui ont des taux d’intérêt fixes, diminue. En effet, ces dernières deviennent moins attrayantes pour les investisseurs par rapport aux nouvelles obligations émises avec des taux d’intérêt plus élevés.

Inversement, lorsque les taux d’intérêt diminuent, la valeur des obligations existantes augmente car elles deviennent plus attrayantes pour les investisseurs par rapport aux nouvelles obligations émises avec des taux d’intérêt plus faibles.

Il est donc important pour les investisseurs de comprendre la relation entre les taux d’intérêt et les obligations lorsqu’ils évaluent leurs options d’investissement. Il est également important de noter que les obligations peuvent être des outils efficaces pour diversifier un portefeuille d’investissement.