A quoi sert l’assurance emprunteur?

L’assurance emprunteur, également connue sous le nom d’assurance de prêt ou d’assurance-crédit, est généralement souscrite dans le cadre d’un prêt immobilier. est une garantie qui protège les emprunteurs de prêts immobiliers, mais aussi de prêts consommation. cette assurance est généralement fortement recommandée par les banques, voire imposée. Elle offre une garantie au prêteur et une couverture aux emprunteurs en cas de décès, d’invalidité, de perte d’emploi, de perte d’autonomie et d’incapacité de rembourser le prêt.

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est un contrat d’assurance, distribué par les assureurs, les courtiers et le banques. Ce contrat d’assurance est une prévoyance qui vous est proposé lorsque vous empruntez des fonds pour acheter un bien immobilier, notamment. cette assurance offre une protection à l’emprunteur en cas:

  • De décès,
  • D’invalidité
  • D’incapacité
  • Voire, de perte d’emploi.

L’assurance emprunteur est souvent obligatoire, si vous empruntez de l’argent pour acheter un bien immobilier au titre d’une résidence principale ou secondaire. La présence de cette assurance est plus facilement négociable dans le cadre d’un investissement immobilier. En effet, même si il arrive quelque chose aux emprunteurs, les locataires continuent de payer le loyer, ce qui permet éventuellement de rembourser le prêt immobilier.

Comment fonctionne l’assurance emprunteur ?

Lorsque vous décidez d’emprunter de l’argent pour acheter un bien immobilier, vous devez souscrire une assurance emprunteur. Ce contrat d’assurance couvre le prêt si vous êtes incapable de le rembourser en raison du décès, d’une invalidité, d’une perte d’emploi ou d’une autre cause. Le contrat d’assurance emprunteur est conclu entre l’assureur et l’emprunteur pour couvrir le capital restant dû sur le prêt.

Que couvre l’assurance emprunteur ?

L’objectif d’une assurance emprunteur est de protéger l’emprunteur et la banque prêteuse contre les risques liés au remboursement du prêt en cas d’incapacité, d’invalidité ou de décès de l’emprunteur. Elle ests soucrite pour le financement d’un projet immobilier ou pour un crédit consommation. Voici les principales couvertures offertes par une assurance emprunteur :

  1. Décès : En cas de décès de l’emprunteur pendant la durée du prêt, l’assurance emprunteur rembourse le capital restant dû à la banque prêteuse. Cela permet d’éviter que la charge financière du prêt ne soit transférée aux héritiers ou à la famille de l’emprunteur.
  2. Invalidité permanente totale (IPT) : Si l’emprunteur devient totalement et définitivement invalide et est incapable d’exercer une activité professionnelle, l’assurance emprunteur prend en charge les mensualités du prêt pendant la période d’invalidité spécifiée dans le contrat.
  3. Incapacité temporaire de travail (ITT) : En cas d’incapacité temporaire de travail due à une maladie ou à un accident, l’assurance emprunteur peut prendre en charge les mensualités du prêt pendant la période d’incapacité spécifiée dans le contrat. Les critères de déclenchement de cette couverture varient selon les polices d’assurance.
  4. Perte d’emploi : Certains contrats d’assurance emprunteur proposent également une couverture en cas de perte d’emploi involontaire de l’emprunteur. Si l’emprunteur perd son emploi et remplit les critères spécifiés, l’assurance peut prendre en charge tout ou partie des mensualités du prêt pour une période déterminée.
A lire, sur le même sujet:  Peut-on vivre de son épargne?

Quel est le coût de l’assurance emprunteur ?

Le coût de l’assurance emprunteur dépend de plusieurs facteurs, notamment le montant du prêt, l’âge de l’emprunteur, sa profession et son état de santé. Généralement, le coût de l’assurance emprunteur est compris entre 0,4 % et 2 % du montant du prêt.

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire?

En général, l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire pour souscrire à un prêt immobilier. Cependant, de nombreux établissements prêteurs exigent que l’emprunteur souscrive à une assurance emprunteur afin de sécuriser le remboursement du prêt.

La raison principale pour laquelle les banques ou les prêteurs peuvent demander une assurance emprunteur est de se protéger, comme nous l’avons vu plus haut, contre les risques de non-remboursement en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité de l’emprunteur. En cas de survenance de ces événements, l’assurance emprunteur garantit le remboursement du capital restant dû à la banque prêteuse.

Cependant, même si l’assurance emprunteur n’est pas légalement obligatoire, vous devez savoir que les banques peuvent refuser d’accorder un prêt immobilier si l’emprunteur ne souscrit pas à cette assurance. C’est une mesure de précaution pour la banque afin de minimiser les risques associés au prêt.

Ou peut-on souscrire une assurance emprunteur?

Depuis la mise en place de la loi Hamon en 2014 et l’amendement Bourquin en 2017 en France, les emprunteurs ont le droit de choisir librement leur assurance emprunteur. Cela signifie que vous pouvez choisir une assurance emprunteur proposée par une autre compagnie que celle de la banque prêteuse, à condition que les garanties soient équivalentes. Cette mesure vise à favoriser la concurrence et permet aux emprunteurs de réaliser des économies en comparant les offres d’assurance.

Vous pouvez souscrire une assurance emprunteur auprès des entités suivantes :

  1. Compagnies d’assurance traditionnelles : Les compagnies d’assurance générales proposent souvent des contrats d’assurance emprunteur. Ce sont des sociétés spécialisées dans l’offre de divers types d’assurances, y compris l’assurance emprunteur. Vous pouvez les contacter directement pour obtenir des devis et souscrire une assurance.
  2. Banques et établissements prêteurs : De nombreuses banques et institutions financières proposent également des assurances emprunteur pour les prêts immobiliers. Lorsque vous contractez un prêt auprès de ces institutions, elles peuvent vous proposer leur propre assurance emprunteur. Vous pouvez choisir de souscrire à cette offre ou de chercher une assurance alternative.
  3. Courtiers en assurance : Les courtiers en assurance sont des professionnels qui peuvent vous aider à comparer les offres d’assurance emprunteur de différentes compagnies. Ils travaillent en tant qu’intermédiaires et peuvent vous fournir des conseils personnalisés pour trouver la meilleure assurance en fonction de vos besoins. Les courtiers en assurance peuvent également vous aider dans les démarches administratives liées à la souscription.
  4. Plateformes en ligne : Il existe également des plateformes en ligne qui vous permettent de comparer les offres d’assurance emprunteur de différentes compagnies. Ces plateformes vous permettent d’obtenir des devis en ligne et de souscrire à une assurance directement via leur plateforme.
A lire, sur le même sujet:  Investir dans l'immobilier : un placement sûr et rentable

Renseignez-vous auprès de la banque ou du prêteur pour connaître leurs exigences spécifiques en matière d’assurance emprunteur lors de la souscription à un prêt immobilier.

Les étapes de la souscription d’un contrat

Pour souscrire une assurance emprunteur, voici les étapes générales à suivre :

  1. Renseignez-vous sur les options : Avant de souscrire une assurance emprunteur, prenez le temps de vous informer sur les différentes compagnies d’assurance et les offres disponibles. Comparez les garanties, les tarifs et les conditions pour trouver celle qui correspond le mieux à vos besoins.
  2. Demandez un devis : Contactez les compagnies d’assurance de votre choix et demandez un devis d’assurance emprunteur. Vous devrez fournir des informations sur votre prêt immobilier, votre âge, votre état de santé et d’autres détails pertinents pour obtenir un devis précis.
  3. Évaluez les garanties : Une fois que vous avez reçu plusieurs devis, passez en revue les garanties offertes par chaque compagnie d’assurance. Vérifiez si elles répondent à vos besoins spécifiques, tels que la couverture en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail.
  4. Remplissez un questionnaire de santé : La plupart des assureurs exigent un questionnaire de santé pour évaluer votre profil de risque. Répondez aux questions de manière précise et complète, car toute omission ou fausse déclaration pourrait avoir un impact sur la validité de votre couverture.
  5. Analysez les conditions du contrat : Avant de signer le contrat d’assurance emprunteur, lisez attentivement les conditions générales. Assurez-vous de comprendre les exclusions, les délais de carence, les franchises et les modalités de résiliation.
  6. Souscrivez à l’assurance : Si vous êtes satisfait de l’offre et des conditions proposées, vous pouvez signer le contrat d’assurance emprunteur. Vous devrez fournir les documents requis par l’assureur et payer les primes d’assurance selon les modalités convenues.
  7. Informez votre banque : Une fois que vous avez souscrit à l’assurance emprunteur, informez votre banque ou votre prêteur de l’existence de cette assurance. Ils peuvent vous demander une attestation d’assurance pour confirmer que vous êtes couvert.